la chirurgie esthetique

Dr Lionel Bieder

Chirurgien plasticien en Martinique



0596 70 47 97

La réduction mammaire

La plastie mammaire de réduction ou réduction mammaire

La plastie mammaire de réduction est indiquée en cas d'hypertrophie mammaire corrige les poitrines volumineuses qui sont souvent fort logiquement tombantes (ptose). Ces poitrines hypertrophiées peuvent être la cause de douleur au dos et d’inconfort pour les activités sportives ou simplement pour s’habiller. L’amélioration de la silhouette est un atout supplémentaire de cette intervention.

L'intervention

La réduction mammaire se déroule sous anesthésie générale le plus souvent. Les incisions sont faites sur un dessin pré-établi. La résection de la glande est pratiquée laissant toutefois un volume suffisant chez les jeunes filles qui n’ont pas encore eu de grossesse. Les sutures sont solides et fines, laissant une cicatrice autour de l’aréole + une cicatrice verticale entre l’aréole et le sillon pour les hypertrophies peu importantes et une cicatrice en T inversé (en ancre de marine) pour les hypertrophies importantes. L'hospitalisation est en général de 48h, mais est largement dépendante du volume réséqué.

Soins post-opératoires

Après l’ablation du bandage élastique, avant la sortie de la clinique, un soutien-gorge élastique de maintien est mis en place. Il s'agit d'un soutien-gorge médical vendu en pharmacie, qui vous est prescrit avant l'intervention. Les seins peuvent être sensibles voir douloureux pendant un jour ou deux. Les quelques points de suture non-résorbables sont retirés aux 15e jours. On évitera de lever les bras et les sports violents sont contre-indiqués pendant un mois. Les cicatrices sont définitives, elles évoluent souvent vers une atténuation qui les rend discrètes. Mais cette évolution favorable ne peut être promise car si le chirurgien fait une suture fine c’est l’organisme de la patiente qui fabrique la cicatrice.

Complications

Heureusement rares, il nous faut les citer: l'hématome, l'insensibilité de l'aréole ou sa nécrose. L'insuffisance ou l'excès de résection. L'infection tres rare.

En pratique

Hospitalisation 24 à 48h. le pansement est remplacé avant la sortie de la clinique par un pansement léger sur lequel on met un soutien-gorge médical. Ensuite pansement à domicile un jour sur deux. Consultation post-op à 15 jours. Arrêt de travail 15 à 20 jours, parfois 1 mois pour les grosses résections


clinique sainte marie peinte en vert

Questions

Vais-je perdre la sensibilité des mamelons après une chirurgie de réduction mammaire ?

Dois-je passer une mammographie avant une réduction mammaire ?

Vais- avoir une prothèse pendant une plastie mammaire de réduction ?

La diminution mammaire est-elle remboursée par la Sécu?

Je suis gênée par le volume de mes seins. Et j’ai entendu dire que la plastie mammaire de réduction laissait de vilaines cicatrices, est-ce vrai ?

Le saviez-vous?

La plastie mammaire de réduction est prise en charge par la Sécurité Sociale et par les complémentaires Santé.

Il est préférable de perdre du poids avant l'intervention, pour diminuer les risques opératoires et pour ne pas se retrouver avec des seins trop petits et tombant si l'amaigrissement se fait après l'intervention.

Ailleurs sur le site

Augmentation mammaire par lipofilling, méthode d'avenir ? plus...

Pourquoi les nouvelles prothèses mammaires sont-elles plus fiables ? plus...

la liposuccion peut-elle enlever definitivement ma culotte de cheval ? plus...

Pourquoi cet engouement pour le Botox? plus...

Une page internet sur les idées reçues à propos de l'augmentation mammaire 

En médecine ou en chirurgie esthétique un joli résultat est un résultat naturel, ce que les américains appellent la "french touch"
C'est l'intervention qui permet de remonter une poitrine tombante.
Cet aspect "trop tiré" se retrouve chez des patientes qui ont subi au moins 3 liftings. Au contraire sur un premier lifting, il convient d'enlever un maximum car les tissus se relachent ensuite.
Nous contacter: